Québec – Zoo sauvage de St-Félicien

Après un petit déjeuner québécois très copieux, nous voilà partis direction l’Ouest du Lac Saint-Jean pour visiter le fameux Zoo sauvage de St-Félicien. Ce parc est très différent de tous les autres que j’ai pu voir dans ma vie : la majeure partie du parcours s’effectue sur des passerelles en bois en hauteur au dessus des enclos. En effet, oubliez béton et faux décors, la construction de ce Zoo a vraiment été faite en accord avec l’environnement naturel local.

Ce parc présente en majorité des animaux du territoire nord américain et fût pour nous la deuxième occasion, après le Parc National de La Mauricie, de voir des ours. Comme nous l’expliquions plus haut, les parcours sont majoritairement en hauteur et permettent de voir les animaux sans les déranger. La rencontre avec les ours blancs restera un souvenir inoubliable pour nous. Le couple d’ours plongeaient sous nos yeux pour attraper leur encas, puis remontaient vers la surface en longeant les parois vitrées de leur bassin. On avait presque l’impression qu’ils passaient par là pour nous dire “Allo” (bonjour en québécois) ! Les horaires de nourrissage sont donnés à l’entrée et permettent d’en apprendre un peu plus sur la vie de ces animaux.

Fait plutôt rare pour un Zoo (surtout en été avec la chaleur), nous avons pu apercevoir l’ensemble des animaux, aucuns enclos vide… Au programme de cette visite, nous avons donc pu voir des Ours (Noirs, Polaires et Grizzly), des Lynx, des Cougars, des Orignaux, des Bisons, des Wapitis, ou encore des Bouquetins et bien d’autres espèces.

La particularité du Zoo sauvage de St-Félicien est “le parc des sentiers de la nature”, une balade (en train) d’environ 45 minutes au milieu de 1000 animaux. Le parcours s’effectue dans des paysages parfois totalement naturels, parfois reconstitués, à l’image des grands espaces américains. C’est un endroit unique où les animaux vivent en quasi-liberté, se nourrissent, se cachent et s’affrontent sans interventions de l’homme (le moins possible en tout cas). Durant la visite, différents sites historiques qui rappellent les origines de la culture canadienne ont été reconstitués. Ils permettent de retracer les différentes époques de l’histoire du pays, allant des premiers indiens aux colons européens. Une petite leçon d’histoire ludique et agréable !

Prochaine étape, le Fjord du Saguenay !

Conseils voyage

Gîte du Voyageur – Airbnb
2475 Rue Saint Dominique, Roberval, QC G8H 2M9
(Code promo : 25€ offert sur Airbnb pour votre première location)

Zoo sauvage de St-Félicien 🐻
Site web